Connexion

Connexion au compte

Pseudo *
Mot de passe *
Se souvenir de moi

Banniere residence

La 34ème Fête du livre aura lieu du 31/01 au 4/02/2018

Auteur en résidence

La Fête du livre de jeunesse, en partenariat avec la ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux, la DRAC Rhône-Alpes et le Centre National du Livre, organise chaque année une résidence d'auteur, pendant deux ou trois mois, entre avril et juin.

Les auteurs ou illustrateurs bénéficient à cette occasion d'un temps de création privilégié (environ 70 % du temps) émaillé de rencontres avec le public, d'ateliers d'écriture, de soirées et de rencontres.

2015 : Charlotte Erlih

charlotte erlihNormalienne et agrégée de Lettres modernes, Charlotte Erlih a enseigné les Arts du spectacle à l'Université de Nanterre, avant de se consacrer à l'écriture et à la réalisation.
Elle a tant aimé Saint-Paul et ses alentours, en hiver, lors de ses venues en 2014 et 2015 qu'elle a souhaité profiter de la résidence d'auteur.
Et nous l'accueillons avec plaisir!

Le Projet de la résidence : 

"Lors de la résidence à Saint-Paul-Trois-Châteaux, je propose d'orienter les ateliers d'écriture sur la question du passage de la réalité à la fiction. Que peut-on conserver du réel dans un roman ou une nouvelle ? Jusqu'à quel point s'en inspire-t-on ? A quel moment l'imagination et la construction narrative interviennent-elles, nécessitant une réorganisation et donc une transformation de la réalité ?
Ces problématiques constituent une grande partie de mon travail d'élaboration. Je m'inspire fréquemment d'éléments du réel pour les transformer ensuite en fiction. C'est ce que je m'apprête à nouveau à faire dans le roman jeunesse que j'envisage d'écrire au cours de ma résidence.

Dans ce récit, je voudrais m'intéresser à la question de la justice (entendue au sens large de la police et des tribunaux), et plus spécifiquement au rapport que les adolescents entretiennent avec elle. Quelle vision en ont-ils ? Comment sont-ils traités quand ils ont affaire à elle ? Qu'en comprennent-ils ? De quelles armes disposent-ils pour se défendre, ou même tout simplement pour se faire entendre ? Qu'en savent-ils ?

Pour incarner ces thématiques, j'envisage de mettre en scène une adolescente d'une quinzaine d'années, dont le beau-père, violemment agressé, se retrouve à l'hôpital entre la vie et la mort. Vingt-quatre heures après les faits, la jeune fille est appelée au commissariat pour être entendue dans le cadre de l'enquête. En chemin, sa mère, qui doit être elle aussi interrogée par la police, lui suggère de raconter une version des faits dont elle sait qu'elle diffère pourtant légèrement de la réalité.
L'adolescente, en état de choc, ne cherche pas à comprendre les motivations de sa mère. Elle lui obéit sans réfléchir et délivre un faux témoignage.
Cependant, à mesure que les heures passent, le doute la gagne. L'angoisse quant à l'état de santé de son beau-père la bouleverse. Progressivement, elle se rend compte que sa mère l'a manipulée. Décidant de mener l'enquête de son côté, elle finit par comprendre que celle-ci est à l'origine de l'agression de son compagnon.
Pour l'adolescente, découvrir la vérité est un calvaire et la plonge dans un dilemme terrible. Que doit-elle faire ? Dénoncer sa mère, ou rendre justice à son beau-père ? Sauver sa mère et devenir sa complice, ou devenir la traîtresse de la famille ? A qui doit-elle être loyale ? Sa mère naturelle, ou son beau-père, qui d'un point de vue génétique et légal n'est rien pour elle, mais dont elle va réaliser au cours du récit combien il compte pour elle ?

Ainsi, ce qui m'intéresse de développer dans ce récit, c'est aussi la question des différences entre les liens naturels et les liens éducationnels.
Qu'est-ce qui prime pour un enfant : les êtres qui lui donnent la vie, ou ceux qui l'élèvent et l'aiment, sans forcément avoir de lien du sang avec lui ? Par rapport à qui se définit-il, se construit-il ? Envers qui doit-il ou devrait-il se montrer fidèle en priorité ? Comment peut-il encore y arriver lorsque ses parents se révèlent être des criminels ?"

Charlotte Erlih

Le programme de la résidence :

Vendredis 3 avril, 10 avril, lundi 27 avril, mercredi 6 mai et lundi 1er juin  : Ateliers collège-lycée à Nyons.

Jeudi 9 avril, mardi 28 avril, lundi 11 mai, jeudi 4 juin et lundi 15 juin : Ateliers collège à Pierrelatte.

Samedi 9 mai, de 15h à 18h : Atelier d'écriture tout public dans les caves de Nikos Stathis à Saint-Restitut (5 euros - sur inscription à partir du 19 mars au 04-75-04-51-42).

Samedi 9 mai, à 18h : Vernissage de l'exposition de Charlotte Erlih "Etapes de créations" (titre provisoire) - Caves de Nikos Stathis, Rue de la Sérénité, Saint-Restitut.

Du 9 mai au 7 juin, du mardi au dimanche de 15h à 19h et sur RDV : "Etapes de créations" (titre provisoire) - Caves de Nikos Stathis, rue de la Sérénité, Saint-Restitut (04-75-04-54-15).

Jeudi 28 mai, à 18h30, médiathèque municipale de Saint-Paul-Trois-Châteaux :

"Du texte au film" (Texte provisoire)
Rencontre avec Charlotte Erlih.
La soirée débutera par une lecture de la nouvelle "Le critérium du premier jour" de Maylis de Kerangal par Charlotte Erlih, puis sera suivie par la projection du court-métrage qu'a réalisé Charlotte Erlih à partir de la nouvelle Un débat clôturera la soirée.

Dimanche 7 juin, à 11h : Finissage de l'exposition "Etapes de créations" (titre provisoire).
Caves de Nikos Stathis, à Saint-Restitut. Suivi d'un apéritif.

Photo pour site

 

2014 : Catherine Chardonnay

Catherine ChardonnayCatherine Chardonnay est née en 1975. Elle a obtenu un BTS en communication visuelle à Besançon. Elle suit le cursus illustration à l'école des Arts Décoratifs de Strasbourg dans l'atelier de Claude Lapointe.
En quatrième année, elle passe six mois dans l'atelier de Rudiger Stoye à Hambourg (Allemagne).
Elle vit maintenant à Marseille et travaille avec d'autres illustrateurs au sein de l'atelier Pan !

 
 
Le Projet de la résidence : 

Catherine Chardonnay va entreprendre à Saint-Paul un travail autour de la mémoire, dans le cadre de l'année des 30 ans de la Fête du livre, autour d'une problématique : comment faire de l'intime, du souvenir, une oeuvre littéraire, avec une portée grand public. S'inspirant d'un travail de croquis mené depuis sa plus tendre enfance à la ferme, elle va se plonger dans la réalisation d'un roman graphique original.

Ses médiations avec le public se porteront sur les enfants de 8-9 ans et les personnes âgés, aux travers d'ateliers d'écritures intergénérationnels, sur les souvenirs, et leur empreinte sur les sens.

Catherine proposera également une exposition dans les caves de Nikos Stathis, à Saint-Restitut, qui sera l'occasion de faire un point sur son travail à mi-résidence. 

Enfin, la soirée de cloture sera l'occasion de rencontrer une de ses amies et complices, Sarah Ouazzani, poëte, conteuse et documentariste, qui a réalisé en 2007 un documentaire sur les femmes de sa famille intitulé "De l'une à Elles".

Le programme de la résidence :

Samedi 12 avril : repas d'accueil autour de la mémoire, avec les bénévoles du Sou des écoles laïques.

Du 22 avril au 5 juin : ateliers avec deux classes de primaire et un groupe de personnes âgées de l'AFI centre social.

Dimanche 18 mai : Vernissage de l'exposition dans les caves de Nikos Stathis à Saint-Restitut.

Jeudi 12 juin : soirée-rencontre avec Sarah Ouazzani, autour de son documentaire "De l'une à Elles".

Site internet de Catherine Chardonnay

 

Site internet de Sarah Ouazzani 

2013 : Marjorie Pourchet

Marjorie Pourchet petit

Marjorie Pourchet garde de l'enfance son goût pour le dessin et se dirige dès le lycée vers les Arts Appliqués où elle découvre l'illustration qui l'attire d'emblée. Elle poursuit ses études aux Arts Déco de Strasbourg. Elle publie son premier album "La tête dans le Sac" en 2004.

Elle se consacre principalement à l'édition pour la jeunesse, mais aussi, de façon plus ponctuelle, à la création d'affiches et autres supports de communication et récemment, s'essaie à la gravure sur lino et sur bois. Son travail à l'acrylique est tantôt dilué ou matiériste, mélangé à des encres, ponctué par des collages, des dessins aux traits, des jeux d'impressions... Il dissimule parfois des détails qu'un lecteur attentif saura remarquer, sans perdre de vue que dans un livre, une image lie et se lit.

 Le site internet de Marjorie

La bibliographie

2012 : Cécile Gambini

Cecile GambiniCécile Gambini a suivi les cours de l’Ecole des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence.
Elle a publié son premier album en 1999. Elle travaille également pour la presse jeunesse. L’Enfant et les sortilèges (Ed. Gallimard Jeunesse musique)

 

  vimeo Cecile GambiniVidéo de la résidence de Cécile Gambini

2011 : Ceux qui ont dit non

 Murielle Szac  Gerard Dhotel  Elsa Solal Bruno Doucey   Maria Poblete  Nimrod
Murielle Szac Gérard Dhôtel Elsa Solal Bruno Doucey Maria Plobete Nimrod

 

En 2011, c'est une résidence exceptionnelle qui se tint à Saint-Paul-Trois-Châteaux, puisque six auteurs partagèrent le temps de résidence, fédérés par Muriel Szac et leur participation à la collection "Ceux qui ont dit non". Ensemble, ils ont écrit Non à l'individualisme, paru chez Actes-Sud junior.

 

2010 : Roland Fuentès

Roland FuentesRoland Fuentès a été professeur d'allemand avant de se consacrer à l'écriture en 2006. Il publie des romans, des albums et des recueils de nouvelles en direction des jeunes, mais aussi des adultes. Les voleurs de vent, (éd. Syros).

2009 : Sylvie Deshors

Sylvie DeshorsSylvie Deshors écrit et voyage. Elle vit actuellement en région lyonnaise. Jamais loin du monde actuel, ses récits, qui s'adressent à tous les âges, mêlent réalisme et tendresse. Mon amour kalachnikov(éd. Du Rouergue).

2008 : Clotilde Bernos

Après avoir beaucoup voyagé et exercé plusieurs métiers, elle se met à écrire, puis plus récemment à dessiner. Clotilde Bernos publie de nombreux ouvrages de fiction ainsi que des histoires pour la presse. Elle accompagne des ateliers d'écriture et d'illustration en direction des scolaires et des adultes. Le si gentil monsieur Henry(éd. Thierry Magnier)

2007 : Virginie Lou

Virginie Lou, écrivaine, née à Poitiers en 1954, est l'auteure de sept romans et de nombreux livres pour les enfants. Elle a participé à la création et au développement de l'Aleph, qui est devenu une référence en matière d'ateliers d'écriture. Depuis plusieurs années, elle anime et gère des ateliers en Provence, où elle réside. Elle anime deux ateliers à l'année pour les étudiants en lettres de l'Université de Nîmes.

2006 : Julia Billet

Julia Billet est née en 1962. Elle vit en région parisienne. Formatrice pour adultes, elle est amenée à rencontrer toutes sortes de gens dans les usines, les prisons, les écoles ou les bureaux, qui deviennent des motifs d'inspiration dans ses romans. Elle est l'auteure de plusieurs livres pour la jeunesse Salle des pas perdus (2003, École des Loisirs), De silence et de glace (2002, École des loisirs), et pour adultes.

2005 : Patrice Favaro

Après avoir fait des études de journalisme Patrice Favaro se consacre durant plusieurs années à la création musicale et à la lutherie. En 1978 il crée avec Françoise Malaval le Théâtre de la Foire, et en 1982 La Fiera Théâtre théâtre ambulant.
Après une première publication concernant une méthode d'apprentissage du théâtre pour les enfants, il publie son premier roman pour la jeunesseLe secret du maître luthier en 1997. Depuis, il se consacre à l'écriture pour les enfants, la jeunesse ou les adultes.
Depuis près de 20 ans, Patrice Favaro partage son temps principalement entre la France et l'Asie. (Wikipedia)

Inscription newsletter

Vous souhaitez recevoir des informations sur la Fête du livre (programmes, newsletter)

picto residence-2

picto-coups-de-coeur-3

picto enigme2

FacebookTwitterYoutube

picto sou-ecole2